20 NOVEMBRE 2012

14 312 $ pour l’ergothérapie grâce aux Valkyries Leika

Les pagayeuses de l’équipe Les Valkyries Leika seront de retour sur les plans d’eau du Québec à l’été 2013, au profit de l’ergothérapie à l’Hôpital Saint-François d’Assise.

Pour une troisième année, les 20 membres de l’équipe féminine de bateau-dragon les Valkyries Leika ont pagayé durant la saison estivale afin d’amasser des fonds pour l’ergothérapie de l’Hôpital Saint-François d’Assise. Objectif initial : remettre 10 000 $ à la Fondation du CHUQ pour doter les nouvelles salles de réadaptation d’équipements et d’appareils modernes, adaptés aux besoins des patients. La somme recueillie atteignant à ce jour 14 312 $, l’équipe a ainsi dépassé son objectif financier, et n’est pas près de s’arrêter!

Encore une fois cette année, la formation a connu une excellente saison. Les compétitions auxquelles l’équipe a pris part lui ont permis de décrocher trois médailles dans la catégorie communautaire femme, soit l’argent à Lachine, l’or à Shawinigan ainsi que le bronze à Drummondville.

Une alliance naturelle

Leika, entreprise d’équipements médicaux, s’est associée à l’équipe pour une deuxième année. « Ces filles contribuent quotidiennement à permettre à des hommes et des femmes de tout âge de préserver et de développer leur indépendance dans leur environnement quotidien grâce à l’éducation, à la rééducation ou à la réadaptation », explique M. Jean-François Tanguay, directeur général de Leika.

Un peu plus sur l’ergothérapie

En milieu hospitalier, l’ergothérapeute contribue à promouvoir l’activité auprès des patients, les accompagnant tout au long de leur séjour et de la démarche visant le congé de l’hôpital, au terme d’une chirurgie, d’une maladie ou d’un accident. Il agit en cours d’hospitalisation afin d’optimiser la participation du patient aux soins et aux activités quotidiennes, par l’entremise de l’adaptation de l’environnement immédiat de la personne.

Il intervient donc dans la prévention des plaies, dans la prévention des chutes et dans le positionnement optimal de la personne à sa chambre. Il a alors le souci d’évaluer la capacité de la personne à accomplir toutes les activités de son quotidien de façon à bien cibler ses besoins et de voir à ce que le milieu choisi au départ corresponde à ses besoins, et, le cas échéant, de prodiguer au patient les conseils nécessaires, afin de permettre un départ en toute sécurité.

Les Valkyries Leika reprendront dans quelques semaines leurs démarches de financement pour la campagne Pagayez pour l’ergothérapie.

 

À LIRE AUSSI :

>>
Le retour du Déjeuner du Père Noël Benjo pour les soins aux enfants en fin de vie
>> Le Grand Circuit familial : Une belle histoire qui génère 18 447 $ pour les soins intensifs pédiatriques
>> 21 aventuriers de Québec, 14 causes, un sommet : le Kilimandjaro

Autres articles

Dystrospin
En savoir plus >>

Visitez notre page Facebook
En savoir plus >>

>> Voir la liste de toutes les campagnes
En savoir plus >>

Fonds Jean Gagnon et Guylaine Frenette
En savoir plus >>